MENU
Recherchez votre formation
  • Version PDF
  • Imprimer
Revenir au catalogue de formation

Protection de l’autonomie des personnes âgées à domicile

Les personnes âgées souhaitent rester le plus longtemps possible à domicile. Cela est rendu possible par des prestataires qui proposent des services d’aides à domicile pour pallier les difficultés rencontrées au quotidien. Il est essentiel que les ressources des personnes âgées soient respectées pour conserver le plus possible leur autonomie et que les aides à domicile soient valorisées dans cette fonction.

L’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) a choisi la Croix Rouge en Rhône Alpes pour expérimenter et déployer une formation spécifique.

Objectifs

Améliorer et renforcer les compétences des aides à domicile pour la protection de l’autonomie des personnes âgées à domicile dans les pratiques du quotidien.

Objectifs spécifiques :

Etudier les déterminants individuels de protection de l’autonomie au travers de quatre  thématiques de santé :

  1. vieillissement normal et pathologique
  2. mobilité et activités spontanées
  3. nutrition et rythmes alimentaires
  4. communication et lien social

Public

Professionnels de l’aide à domicile.

Durée

Cinq journées en alternance : 2j/2j/1j espacés de 3 semaines environ pour ancrer la formation dans la pratique.
La première phase est positionnée sur les déterminants individuels de protection de l’autonomie en termes de vieillissement normal.
La seconde phase est positionnée sur les besoins de protection de l’autonomie en termes de vieillissement pathologique puis sur la construction d’une réponse professionnelle prenant en compte l’environnement de la personne âgée.
  • Contenu
  • Contenu de la formation

    JOUR 1

    • « Compétences professionnelles » 
      • Présentation formation, Représentations de l’autonomie, travail sur les  expériences professionnelles
    • « Santé et vieillissement »
      • Les différents vieillissements, l’identification du degré d’autonomie et
      • les éléments de sa protection

    JOUR 2

    • «Mobilité et activités spontanées »
      • Les pratiques de mobilité des personnes âgées, leurs activités spontanées.  
      • Identification des leviers et des limites pour protéger l’autonomie dans les activités de mobilité.
      • Aide à la marche et au transfert assis, se relever du sol
    • «Nutrition et rythmes alimentaires »
      • Connaissance des besoins nutritionnels et des rythmes alimentaires des personnes âgées.
      • Mise en œuvre des repas en fonction de l’approvisionnement et des équipements culinaires (préparation, menus…)

     JOUR 3

    •  « Communication »
      • Les différentes situations de communication dans le métier d’aide à domicile  et les difficultés dans les situations de communication avec les personnes.
      • Les modes de communication et les attitudes favorables à la communication.
      • Communiquer entre collègues et avec un responsable de secteur.
    •  « Alimentation et autonomie »
      • Les situations professionnelles de protection de l’autonomie, la prévention de la dénutrition  par des attitudes et pratiques professionnelles protégeant et renforçant l’autonomie en nutrition.
      • Mise en œuvre des rythmes alimentaires selon des besoins nutritionnels spécifiques.

     JOUR 4

    • « Mobilité et autonomie »
      • Observation de l’environnement favorable à la mobilité.
      • Connaissance des facteurs de risque des chutes.
      • Etude de deux situations prévalentes : la maladie de Parkinson, le port d’une prothèse de hanche.
    • « Santé et autonomie »  
      • Les besoins de protection dans la maladie d’Alzheimer et la dépression.
      • Un répertoire des aides et ressources pour protéger l’autonomie en santé des personnes âgées.
      • Un questionnement éthique : la charte des droits et des libertés

    JOUR 5

    • « Communication et transmission »
      • Positionnement et plan de transmission.  
      • Développer la négociation et l’argumentation en utilisant les jeux de rôle.
      • Les repères pour communiquer de manière globale et positive.
    • « Pratiques professionnelles »
      • Travail sur la définition de l’autonomie des personnes âgées.
      • Photographie des pratiques professionnelles protégeant l’autonomie de la personne âgée .
      • Évaluation de la formation.
  • Les +
  • Méthodes pédagogiques

    En intra pour un groupe de 10 à 15 professionnels du même organisme, ce qui permet d’améliorer en équipe la qualité des prestations de façon cohérente.
    Les dates et les modalités sont décidées selon vos besoins.

    En inter établissements, pour  une confrontation et un échange d’expériences enrichissantes entre 15 professionnels maximum.

    Intervenants

    Cette formation est dispensée par une équipe régionale pluridisciplinaire : un cadre de santé, un ergonome, une diététicienne et une psychologue.

    Haut de page Revenir au catalogue de formation

    Durée

    Cinq journées en alternance : 2j/2j/1j espacés de 3 semaines environ pour ancrer la formation dans la pratique.
    La première phase est positionnée sur les déterminants individuels de protection de l’autonomie en termes de vieillissement normal.
    La seconde phase est positionnée sur les besoins de protection de l’autonomie en termes de vieillissement pathologique puis sur la construction d’une réponse professionnelle prenant en compte l’environnement de la personne âgée.